Charte pour le R.E.R.S.

La charte du Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs
de Saint Sébastien sur Loire
Centre Socioculturel de l’Allée Verte

1. Les RERS sont nés il y a une quarantaine d’années (1971 à Orly, Val-de-Marne en France), d’un questionnement pédagogique et d’une pratique sociale et civique de Claire et Marc Héber-Suffrin. Ils sont issus d’un croisement de mouvements pédagogiques, d’associations d’éducation populaire et de questionnements autour de la citoyenneté et se sont développés grâce des initiatives bénévoles, des partenariats.

2. Adhérer à un tel réseau, c’est adhérer à un véritable projet de société, à travers la redéfinition d’une forme nouvelle de citoyenneté. LES RERS se fondent à la fois sur la valorisation de la personne humaine, la réciprocité du don, la gratuité de ce dernier et la reconstitution du lien social, dont l’essentiel se trouve consigné dans la Charte des réseaux.

3. Le RERS est constitué de citoyen(ne)s sans distinction d’âge, de conviction politique ou religieuse, ni d’origine culturelle ou sociale. Il fait partie intégrante du Projet Social du Centre Socioculturel de l’Allée Verte.

4. Le RERS a pour but de permettre aux personnes de transmettre et d’acquérir des savoirs dans un échange réciproque.

5. Le RERS fonctionne en réciprocité ouverte. C’est-à-dire qu’il est possible de recevoir un savoir d’une autre personne que celle à qui l’on donne. Il est également possible de commencer à recevoir avant de donner (ou vice-versa) et nous saurons prendre le temps nécessaire pour arriver à l’indispensable réciprocité.

6. La transmission des Savoirs ne donne lieu à aucune contrepartie financière. De même qu’il n’y a pas lieu de mettre en place une hiérarchie pour mesurer la valeur relative de ces savoirs.

7. La mise en relation sera effectuée par un médiateur de l’équipe d’animation dans les locaux du CSC de l’Allée Verte, principalement constituée de bénévoles actifs du Centre Socioculturel de l’Allée Verte.
Cette médiation permettra à chacun de mieux définir le contenu, les méthodes d’apprentissage ou de transmission, les modalités pratiques de réalisations, le coût éventuel du matériel, si nécessaire, et les bilans de chaque échange.

8. Dans l’organisation du RERS, nous serons attentifs à ce que chacun soit acteur, dans l’élaboration de l’information, le pouvoir de décision, les méthodes, les échanges et prenne, ainsi que chaque acteur, une part active au bon fonctionnement du RERS.

9. Peuvent devenir animateur (trice) et/ou médiateur (trice) de l’équipe d’animation du RERS, toutes personnes :

  • – attentives à ce que les savoirs échangés le soient dans une démarche tolérante, conviviale, au bénéfice de l’épanouissement personnel et collectif,
  • – participant à l’équipe d’animation, des valeurs et de la gestion du RERS (avec le projet d’y intégrer d’autres participants).

10. Le RERS adhère au « Réseau des réseaux », dans le cadre d’un mouvement national de Réseaux d’Echanges Réciproque de Savoirs.

11. Chacun des participants de ce réseau devra avoir souscrit une assurance Responsabilité Civile. Le Centre Socioculturel de l’Allée Verte se dédit de toutes responsabilités pour les rencontres librement organisées par les actants, qu’elles se situent au sein des locaux du Centre ou au domicile des personnes.